Laure Marchand > A propos

Qui Suis-Je ?

photoJe suis née dans les bouches du Rhône et j’ai passé mon enfance entre les jolies forêts de Bourgogne, pays de ma mère, et la garrigue de Marcel Pagnol.
Petite je voulais être Blanche-Neige, Cendrillon, me perdre au pays des merveilles ou quelquefois savoir tortiller mon nez comme ma sorcière bien aimée tout en rêvassant devant les illustrations de Sarah Kay.

Songeuse, j’avais depuis longtemps inventé un monde féérique où je pouvais me réfugier à loisir.

« Puis elle s’endormit dans un long, très long sommeil… »

separateur-arabesques-assemblees

Je dessinais comme tous les enfants dessinent mais sans pour autant savoir que cela deviendrait une vraie passion.

Je suis autodidacte et j’ai commencé à croquer surtout des paysages et des natures mortes. Le dessin m’attirait beaucoup mais je n’étais jamais complètement satisfaite de mes « sujets d’étude ».
Un jour j’ai crayonné un petit lutin dans un paysage et cela m’a parût tellement naturel que j’ai poursuivi sur ce chemin.
Depuis je consacre mon dessin à tous ces petits personnages qui m’ont accompagnée dans mon enfance et que j’ai eu tellement de plaisir à retrouver. J’aime maintenant les faire vivre sur une feuille de papier.
J’ai continué à allier ma passion du dessin avec le monde féérique ainsi que ma passion de certaines périodes de l’histoire.

Mes inspirations sont assez variées mais tournent souvent autour de la féérie ou du fantastique puisque j’apprécie autant la douceur des illustrations de Meredith Dillman ou de Delphine Gache comme les dessins plus sombres de Tim Burton ou de Barbara Canepa.

Je travaille depuis 20 ans dans le domaine de la formation professionnelle pour adultes et je suis déclarée illustratrice freelance depuis 2008. Je concilie mon temps entre un travail très enrichissant humainement, ma vie de famille et ma passion du dessin.

Garder une part de magie et d’enfance est vital pour moi.

Je finirai par ma citation préférée :

« Qu’est-ce qui fait le poète ? N’est-ce pas l’amour, la recherche désespérée du moindre rayon de soleil jouant sur le parquet d’une chambre d’enfant »
François Mauriac.

Mon travail d’illustratrice

J’ai rêvé mes gravures comme des baisers de prince,

un peu naïves et enfantines, elles s’adressent à votre enfant intérieur, celui qui tout au fond de vous, n’a jamais vraiment grandi.

Empreintes de mélancolies, elles vous parlent des mondes perdus, des mélodies à jamais envolées de votre enfance.

Parfois vous croquerez la pomme empoisonnée, d’autres fois, c’est une grenouille qui vous éveillera.

Souvent, ce sont de petites fées des bois qui vous regardent au fond de yeux et qui vous disent :

« Souviens- toi »

 separateur-arabesques-assemblees

Mes illustrations sont uniques, et réalisées à la main à l’aide de gouache, peinture acrylique, aquarelle ou crayons de couleur.

Selon mes envies, suivant mes humeurs, mes techniques s’adaptent et se complètent.

Vous pouvez si vous le souhaitez, acheter un dessin unique (le plus souvent sur carton ou papier fort tirant 140gr), ou commander via la boutique des objets personnalisés en série limitée.